Click here to download

Touba, territorio sognato e di ritorno dei Mourides
Journal Title: SOCIOLOGIA URBANA E RURALE 
Author/s: Cheikh Gueye 
Year:  2001 Issue: 64-65 Language: Italian 
Pages:  25 FullText PDF:  164 KB

La confrérie mouride a hérité du rêve de son fondateur de construire une cité de référence et l’urbanisation de Touba est l’aboutissement de ses nombreuses actions de concentration, et de mise en valeur du symbolique et du sacré. Le village maraboutique est devenu la deuxième ville du Sénégal avec plus de 500.000 habitants. Touba suggère un symbolisme religieux important lié à la représentation fortement idéaliste que les Mourides se font de la ville-territoire. L’émigration vers le reste de l’Afrique, l’Europe et les États Unis est une forme d’évolution de la doctrine mouride qui s’affranchit de la proximité (qui se nourrit de la distance) tout en valorisant le retour à Touba, qui constitue ainsi une fin en soi. Le rêve urbain est servi par un projet constant et volontariste de fabrication urbaine, qui à son tour valorise le sacré au service de ce symbolisme. Les khalifes en sont les instigateurs et les animateurs. Mais les communautés mourides disséminées dans les foyers nationaux et internationaux participent de plus en plus à la construction de ce qui constitue leur lieu de retour, leur Jérusalem.

Cheikh Gueye, in "SOCIOLOGIA URBANA E RURALE" 64-65/2001, pp. , DOI:

   

FrancoAngeli is a member of Publishers International Linking Association a not for profit orgasnization wich runs the CrossRef service, enabing links to and from online scholarly content